Vol. 3, No 1 (2011)

Reading Misreading

Qu’est-ce qu’une mélecture (a misreading, comme l'anglais le dit si bien) ? Quel rapport entretient-t-elle avec l’activité de lecture ? Que nous dit-elle sur la manière dont nous lisons ? Abruptement énoncées, ces questions sont celles que le nouveau numéro de L’Atelier entend aborder. Il s’agit de reprendre de manière critique dans différents domaines (de la littérature à la philosophie, en passant par les arts de la scène) la notion de mélecture, non pas comme une corruption ou un égarement de la lecture, mais comme une condition de possibilité de la lecture proprement dite.

— Numéro coordonné par Isabelle Gadoin et Richard Pedot

Sommaire

ARTICLES

Jean-Jacques Lecercle
1-15
Isabelle Alfandary
16-36
Thomas Dutoit
37-68
Sophie Naveau
69-90
Mathieu Duplay
91-109
Stéphane Vanderhaeghe
110-132